La litière forestière fermentée

La litière forestière fermentée, une technique reconnue pour ses effets bénéfiques en agriculture et en élevage

Introduite en France par l'association Terre & Humanisme, la litière forestière fermentée est une technique apparue en Asie dans les années 1980 sous la dénomination de microorganismes efficaces (EM), et que l'on retrouve ailleurs dans le monde sous les dénominations de microorganismes indigènes (IMO) ou microorganismos de montanos (MM).

 

Ce procédé consiste à utiliser le microbiote (indigène ou autochtone) des forêts naturelles pour rétablir la fertilité des sols agricoles. De petites quantités de litière sont ainsi prélevées en forêt et servent de ferments pour formuler des biostimulants riches en micro-organismes (bactéries, levures, mais aussi champignons sous forme de spores).

Litière de forêt

La litière forestière fermentée, un amendement organique liquide

Le procédé de fabrication de la litière forestière fermentation comporte 4 étapes :

La première étape consiste à prélever avec soin de la litière de forêt, dans laquelle se trouvent une multitude de bactéries et de champignons bénéfiques. Cette litière agissant comme inoculant, les quantités nécessaires sont très modestes (7 kg de litière pour produire 500 L de produit final !) et l'impact sur les sols de forêt est donc marginal.

Chez Rézomes, nous ramassons la litière à la main et sans outil, sous des essences de feuillus (chênes, hêtres, châtaigniers, frênes, acacias...), principalement à l'automne et au printemps, et nous prenons soin de ne pas repasser sur les zones des prélèvements précédents.

litière forestière fraîche
fabrication litière forestière fermentée

La deuxième étape consiste à faire mélanger la litière ramassée avec du son de blé biologique (source de fibres), de la mélasse de canne à sucre biologique (source de sucres) et du lactosérum (source de bactéries lactiques), tous ces ingrédients étant des co-produits provenant d'exploitations en agriculture biologique. Ce mélange est mis à fermenter en anaérobie (absence d'oxygène) à 26°C pendant 1 mois, puis il peut être stocké ainsi pendant plusieurs mois.

La troisième étape est appelée phase d'activation : la mère de fermentation obtenue à l'issue de la deuxième étape est déposée dans le fond d'une cuve inox, dans laquelle sont également ajoutés de la mélasse, du lactosérum et de l'eau. Ce mélange liquide fermente à son tour en anaérobie à 26°C, pendant 1 semaine. Il doit cependant être régulièrement brassé car la décantation du moût et de la mélasse peut limiter la fermentation.

La dernière étape consiste enfin à filtrer et conditionner la préparation de litière forestière fermentée ainsi obtenue. Nous utilisons pour cela un système de filtrage à 200 microns que nous avons conçu, ce qui permet de retenir les particules susceptibles d'obstruer les buses de pulvérisation lors de l'application du produit.

Chez Rézomes nous conditionnons nos préparations issues de litière forestière fermentée dans des bag-in-box de 3 à 20 litres. Ainsi conditionné, le produit reste en condition anaérobie et peut donc être stocké pendant plusieurs mois à moins de 25°C.

Les bénéfices de la litière forestière fermentée...

... pour les cultures

D'après des analyses réalisées en laboratoire agréé, la litière forestière fermentée, sous sa forme liquide finale, contient une grande diversité microbienne :

  • Une très grande diversité de champignons (dont ectomycorhizes) sous forme de spores et de levures
  • Des bactéries lactiques provenant à la fois du sol forestier et du lactosérum

Cette multitude de microorganismes renforce la diversité microbienne au niveau de la rhizosphère des plantes, diversité qui a un rôle primordial dans l'apport d'éléments nutritifs pour la plante car elle améliore les cycles biologiques dans le sol. En effet les nutriments, les éléments minéraux comme le phosphore, la potasse ou l'azote et les oligo-éléments (soufre, fer, bore, manganèse, magnésium...) qui se trouvent dans la couche d'humus et plus en profondeur sont rendus disponibles par l'action des microorganismes, ce qui contribue à améliorer la fertilité biologique du sol.

Ainsi, l'application de litière forestière fermentée au sol permet d'améliorer l’implantation et la nutrition des plantes, de stimuler la croissance des plantes et la vigueur des cultures et de renforcer la résistance des plantes face aux stress abiotiques tels que la chaleur et le manque d’eau. Ces bénéficent permettent en outre de réduire le recours aux produits phytopharmaceutiques.

A l'heure où le prix des intrants de synthèse (en particulier les engrais minéraux et engrais azotés) grimpe, la litière forestière fermentée représente donc une technique particulièrement intéressante pour fertiliser et améliorer la structure du sol, en complément de pratiques agronomiques raisonnées (réduction du travail du sol notamment) et d'apports de matières organiques tels que des fumiers, composts, engrais verts et résidus de cultures. Par ailleurs l'application de litière forestière fermentée est très complémentaire avec des apports d'engrais foliaires ou des extraits de plantes et autres purins.

Pour une utilisation au sol, la litière forestière fermentée doit être appliqué comme un engrais organique liquide, avec une dose allant de 20 à plus de 100 litres par hectare et par an selon les cultures et les sols. Le produit doit être dilué dans de l'eau à 90%-95% avant utilisation.

... pour les amendements organiques

La litière forestière fermentée est également un complément idéal pour la valorisation de la biomasse et notamment la fabrication de compost : la présence des microorganismes améliore le processus de transformation de la matière organique, et l'ensemencement du substrat jouera également un rôle bénéfique pour le sol sur lequel il sera épandu, amplifié par l'apport de matière organique.

L'ajout de litière forestière fermentée améliore ainsi la transformation des matières orgniauqes comme les effluents d'élevage (fumiers, lisiers, fientes de volailles), les déchets verts (tontes, feuilles mortes, paille) et des déchets organiques.

...et pour les élevages

La litière forestière fermentée est un probiotioque riche en ferments lactiques qui présente également de nombreux bénéfices pour l'élevage : assainissement des litières et des bâtiments, réduction des mouches et des mauvaises odeurs, renforcement du microbiote intestinal des jeunes animaux, accélération de la cicatrisation des plaies et meilleure valorisation du fumier et du lisier.

Plante et LiFoFer
lifofer brebis

Rézomes, des produits issus de litière forestière fermentée et des équipements pour produire ses propres préparations

Chez Rézomes nous avons pris le parti de vous proposer à la fois des produits prêts à l'emploi issus de litière forestière fermentée et des équipements de fermentation robustes et ergonomiques permettant de produire simplement et fréquemment de telles préparations.

Nos solutions s'adressent donc à la fois aux agriculteurs et éleveurs souhaitant tester ces produits ou n'ayant pas le temps de les produire, et aux professionels déjà convaincus par ces méthodes et souhaitant disposer d'un matériel de qualité pour être 100% autonomes.

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Mentions légales